Chevalière Sceau Templier en argent massif - Sigillum Militum Xpsti

Chevalière Sceau Templier en argent massif - Sigillum Militum Xpsti

Prix applicable $109.00 Soldé

COLLECTION PERMANENTE

Chevalière en argent massif 925 (de la taille 8 à la taille 13 - voir options de taille dans le menu déroulant) réalisée en Italie de manière artisanale et non usinée pour Templar Soul. Bijoutier chevronné. 

Exclusive - must have du Templier des Temps Modernes

++nnDnn++

Réalisée en argent massif (925), cette chevalière « SIGILLUM MILITUM XPISTI » porte le sceau des Soldats du Christ, le plus célèbre de ceux utilisés par l’Ordre du Temple.

Deux chevaliers sont illustrés sur une même monture. 

Différentes explications existent notamment relatives au principe de dualité mais il représenterait aussi un des trois piliers de l’Ordre, la pauvreté. N’oublions pas qu’ils s’appelaient au départ les « Pauvres chevaliers du Christ » et bien que l’Ordre soit devenu prospère, un Templier ne possédait rien à titre personnel.

Cependant, Il n'y a pas de consensus établi sur le symbolisme des deux chevaliers sur une seule monture.  Contrairement à cette idée souvent répétée, il ne s'agirait pas de mettre en avant l'idéal de pauvreté, sachant qu’un Chevalier était autorisé à posséder 3 chevaux ; un destrier destiné à la guerre entraîné au combat et deux sommiers souvent de race percheronne. Exception ceci dit pour le Maître et les hauts dignitaires notamment dans les Etats Latins: parmi ses chevaux se trouvait un pur-sang arabe, cheval de guerre d’élite, rapide, robuste et de grande valeur.

Cependant, au sommet de sa prospérité, l’Ordre ne disposait d’assez de moyens que pour équiper une centaine d’hommes en chevaux. Beaucoup de Frères Sergents de l’ordre étaient à pied et sans même une monture pour deux hommes.

Aussi, l'historien Georges Bordonove exprime une hypothèse qui peut se prévaloir d'un document d'époque émanant de Saint-Bernard de Clairvaux dans son « De laude novae militiae ad milites templi »

« Leur grandeur tient sans doute à cette dualité quasi institutionnelle : moine, mais soldat [...] Dualité qu'exprime peut-être leur sceau le plus connu qui montre deux chevaliers, heaumes en têtes, lances baissées, sur le même cheval : le spirituel et le temporel [...] chevauchant la même monture, menant au fond le même combat, mais avec des moyens différents.) ».

 

Alain Demurger interprète aussi que certains historiens ont cru y reconnaître les deux Fondateurs de l'Ordre, Hughes de Payens et Godefroy de Saint-Omer.

Il retient cependant une autre explication : le sceau symboliserait la vie commune, l'union et le dévouement.

Il existe plusieurs dizaines de sceaux templiers : ceux des grands maîtres, des visiteurs, des précepteurs, des commanderies...

Celui-ci se trouve aux Archives Nationales de Paris (J. 198B, n° 100). Il s'agit d'un sceau rond de 33 mm, équestre avec deux cavaliers. La légende est écrite en lettres romanes entre deux filets, avec triples points de séparation : SIGILLVM - MILITUM - XPISTI

Il a été utilisé en 1255 par Renaud de Vichier, maître de l'Ordre et visiteur cismarin.

 

Mais avant tout, cette chevalière représentera à votre doigt les valeurs que vous défendez et qui furent celles de l’Ordre.

Moines soldats d’un courage légendaire, exemples d’humilité et de force contre l’adversaire et l’adversité, grands bâtisseurs qui offrirent à l’Europe 80 cathédrales en deux siècles, abolirent l’esclavage et développèrent l’économie de nos contrées, porter leur symbole est aussi message de gratitude et de mémoire envers ces hommes d’exception.